• Pour le défi d'écriture No 57 de chez Ghislaine

     Pour le défi d'écriture No 57 de chez Ghislaine

    L’homme

     

    Un soir d’hiver un homme avec une lanterne avançait sur le chemin.

    La nuit tombait et il avait à la main un bâton pour l’aider à se guider.

    Si on apercevait encore le paysage, on n’avait pas envie de flâner.

    L’homme avait eu le temps de rêver une heure plus tôt au bord de la rivière.

    Il ne lui restait plus qu’un tiers du chemin à faire.

    Mais tant qu’il n’avait pas atteint son but il était inquiet.

    Malgré sa lanterne et son bâton il n’avait pas vu cet arbre mort

    Tombé au sol depuis la dernière tempête.

    Cet arbre lui fut fatal et c’est un vol plané qui l’envoya dans le ravin

    d’où il ne réussit pas à sortir malgré sa lanterne et son bâton.

     

     

     

    « SilentSunday #18Pour l'atelier No 5 de chez Maridan »

  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Mars à 08:34

    Radical !!!!!!!!!!!! Les mots sont bien placés pour une fin fatale ! Pauvre homme !

    Mais il est vrai que tout ne finit pas forcément bien dans la vie Paquerette.........

    Merci pour ta participation♥

     

    2
    Lundi 12 Mars à 08:38

    Une fin bien triste pour ton texte Pâquerette. Joli défi.

    Bises et bon début de semaine

    3
    Lundi 12 Mars à 09:13

    ..oh mince alors, pauvre homme!

    Défi bien relevé...quand même...

    Bisous du jour,

    Mireille du Sablon

    4
    Lundi 12 Mars à 11:01

    Merci de l'avertissement Pâquerette,

    Peut-être avait-il oublié d'allumer sa lanterne ???

    Quoi qu'il en soit, dorénavant je ne me promènerai plus le soir ou j'éviterai les sentiers qui longent les ravins.

    Bonne journée,

     

    Ed.

     

    5
    Mardi 20 Mars à 13:17

    Arf  promenade fatale pour cet homme mais défi bien relevé , bravo 

    Bonne journée 

    Bises 

    6
    Mercredi 21 Mars à 20:56

    pauvre homme quelle fin mais même les pires mésaventures donnent de belles histoires pour un défi bien relevé.

    7
    Vendredi 23 Mars à 20:58
    Mandrine

    Un défi rondement mené,

    j’espère que le pauvre homme n’est pas resté toute la nuit dans son ravin

    bonne soirée 

    amicalement

    Mandrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :