• Pour le défi d'écriture du 30 Janvier

    Pour le défi d'écriture No 53 du 30 Janvier de chez Ghislaine

    Pour le défi d'écriture du 30 Janvier

    J’ai une jeune amie, je dis jeune car elle a l’âge de mon fils ainé, que je dois soutenir, enfin je dis je dois mais parce que je le veux bien. Je ne l’ai pas vue souvent, elle habite à 400km de chez moi. Sa vie est tellement triste que je ne peux m'empêcher d'essayer de la sauver mais la sauver de quoi en fait ? Je ne sais pas vraiment sauf de la mort sans doute car j’ai toujours peur de la chute finale ou peut-être de la corde mais elle n’en possède pas et elle ne sort pas, elle a une aide qui vient pour le repas de midi. Elle est sous curatelle pour la bonne raison qu’elle est amnésique totalement, elle n’a plus la mémoire ancienne ni la mémoire récente. Cela veut dire que tous les matins tout est nouveau pour elle mais elle a gardé les acquis de sa vie, pas la mémoire. Parfois elle passe une nuit blanche et le lendemain elle sait ce qu’elle a fait la veille. C'est pendant le sommeil que tout s'efface.

    Elle a vécu de graves traumatismes de l’enfance et c’est dans un cadre associatif que j’ai commencé à la suivre il y a une quinzaine d’années maintenant, mais comme si cela ne suffisait pas elle a eu un cancer avec récidive et au cours d’une intervention, a fait un arrêt cardio-respiratoire suivi d’un coma. Son amnésie n’a pas démarré à ce moment là mais au cours d’un arrêt cardiaque dans les mois qui ont suivi, un plus long (trop long) sur la dizaine qu’elle a subie.

    Son cancer est guéri, c’est sans doute le seul point positif si on peut dire. Elle a du cran mais c’est tellement difficile pour elle que parfois elle n’en peut plus et voudrait que tout s’arrête.

    Tous les 15 jours à peu près elle est hospitalisée anémiée, car elle oublie qu’il faut qu’elle mange, qu’elle boive. Elle fait aussi des infections à répétition ; infections urinaires, bronchites, pneumonies….

    On pourrait supposer que son amnésie lui permette de ne plus se souvenir des traumatismes de l’enfance, mais sa triste vie revient en cauchemars et en délire quand elle a plus de 40° de température comme ce soir, et elle se demande si cela s’est passé réellement.

    Je communique avec elle seulement par SMS toute la journée, si je ne lui réponds pas elle pense que je l’ai abandonnée mais loin de moi cette idée même si c’est parfois lourd, très lourd, Je ne la laisserai pas seule dans ce noir couloir.

     

    Malheureusement ce n’est pas de la fiction mais la triste réalité depuis 4ans ½.

    « Silent Sunday#12Rendez vous reflets #8 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Janvier à 06:57

    Tu lui as ouvert ton coeur et elle le sait, c'est bien là le plus important....

    Je vous embrasse très fort toutes les deux,

    Mireille du sablon

      • Mercredi 31 Janvier à 12:45

        Merci Mireille

        Elle ne souvient pas de moi avant...........mais elle a le ressenti c'est fou. Elle ne sait plus ou l'on s'est connues, rien tout a été effacé longtemps je lui redisais mais le lendemain c'était page blanche alors j'ai arrêté.

    2
    Mercredi 31 Janvier à 09:06

    Quelle triste vie pour cette personne ! Merci d'avoir partagé ce cas en plaçant les mots demandés par Ghislaine.

    Bises et bon mercredi

      • Mercredi 31 Janvier à 12:46

        Merci Zaza, oui c'est vraiment triste, tu vois ce matin elle me demande pourquoi elle est à l'hôpital alors qu'elle m'a dit hier soir que c'était une pneumonie. Elle se réveillé attachée, elle a du délirer cette nuit voulant partir cela arrive souvent avec la forte température.

    3
    Mercredi 31 Janvier à 10:44

    Une histoire de chaleur humaine, de compassion, de générosité.........Il en existe encore, cela fait chaud au coeur tu sais...........

    Merci de nous avoir fait partagé cette belle et terrible histoire de cette jeune femme .............

    Que ce doit être difficile de chaque jour recommencer une journée sans se souvenir de la vielle

    Merci Paquerette...........

    4
    Mercredi 31 Janvier à 12:48

    Merci Ghislaine, tes mots pour le défi m'ont permis d'en parler, alors je te remercie. Oui c'est plus que difficile pour elle. Un exemple chaque année à son anniversaire il faut que je lui fasse deviner son âge, tout s'est arrêté il y a 5 ans pour elle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :