• Pour le défi 56 de Ghislaine

     Pour le défi de Ghislaine

    Après avoir autant aimé, quand je n’ai plus eu que mes yeux pour pleurer

                                                   Quand le futur me semblait impossible, j’ai pu vivre ; j’inspire, je respire.

                                                        Je vis bien même, je profite de chaque petit ou grand bonheur.

                                              De la présence joyeuse de mes petits-enfants, de celle d’amis ou de mes enfants

                                              Quand je peux faire une sortie d’une journée, ou de plusieurs jours ou semaines

                                                 Je n’hésite pas si je dois être en bonne compagnie ou même seule en liberté.

                                         Plus que jamais je sais apprécier les joies simples du présent car de quoi sera fait demain ?

     

    « Lundi soleilSilentSunday #18 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Mars 2018 à 08:39

    ...tes mots me touchent car ils expriment bien que le temps adoucit les chagrins...sans  pour autant oublier ceux et celles qui ont fait parti de nos vies et que nous avons tant aimés....

    Gros bisous du jour,

    Mireille du sablon

      • Jeudi 8 Mars 2018 à 08:59

        Merci Mireille, oui le temps.................

        Belle journée

    2
    Jeudi 8 Mars 2018 à 08:48

    Comme ts mots sont émouvant,

    ils m'emportent vers mon passé où j'ai vécu 2 douloureux deuils

    Oui le temps adoucit l apeine, mais JAMAIS l'on oublie même si la vie a continué........

    Merci de tes mots, merci de ce texte ma Paquerette...........

    3
    Jeudi 8 Mars 2018 à 09:00

    Merci Ghislaine, oui les deuils sont toujours douloureux, j'en avais vécu aussi de ceux là à des âges ou l'on ne doit pas mourir, mais là c'est encore autre chose...................

    Merci et belle journée

    4
    Jeudi 8 Mars 2018 à 10:05

    mouvante réalité.

    5
    Jeudi 8 Mars 2018 à 11:45

    Un très beau texte pour ce défi Pâquerette. Bravo. Bises et bon jeudi

      • Jeudi 8 Mars 2018 à 12:06

        Merci zaza, belle journée sous le soleil ici

    6
    Vendredi 9 Mars 2018 à 15:08

    Je suis heureuse de lire tes lignes et de constater que tu as su donner un nouveau sens à ta vie. Ta photo est très parlante. Belle semaine à toi. Bises. Joëlle

      • Lundi 12 Mars 2018 à 16:15

        Merci Joëlle, eh oui à un moment donné il faut choisir entre vivre le plus agréablement ou bien pas. j'ai fait ce choix, et toi comment vas tu?

        bises

    7
    Vendredi 9 Mars 2018 à 22:13
    Mandrine

    Je viens de chez Ghislaine, et je me suis permise d’entrouvrir la porte de ton blog,

    ton recit m’a beaucoup touché et tu as raison, il faut profiter du temps présent, car demain, ben demain on verra bien

    bonne soirée 

    amicalement

    Mandrine

      • Lundi 12 Mars 2018 à 16:16

        Merci, oui on apprend à relativiser pour vivre au mieux.

        merci de ton passage

    8
    Lundi 12 Mars 2018 à 15:47

    Coucou Paquerette, c'est chez Ghislaine que j'ai vu le lien qui m'a amenée jusqu'ici... Un bien joli texte, et, c'est vrai qu'il faudrait savoir apprécier le moindre petit bonheur... Belle journée. Bises

      • Lundi 12 Mars 2018 à 16:17

        Merci de ton passage, la vie nous apporte des bons moments et des fichus quarts d'heure alors profitons des premiers.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :