• Détesté/aimé

    Chaque dernier samedi du mois (donc hier 25 août, retard de 24h ), Renée nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.  

    Je commence parce que j'ai détesté:

    - J'ai détesté aller voir mon amie Mamoune en fin de vie dans cette chambre, sous oxygène, à peine audible et dans un état de maigreur cadavérique.

    - J'ai détesté apprendre son décès après des journées, d'agonie horrible et aller lui dire un dernier Adieu dans cette église qui représentait tant pour elle.

    Détesté/aimé

    Détesté/aimé

    Détesté/aimé

    Lors de notre dernière sortie ensemble à ND des gardes il y a 10 mois

     

    - Jai détesté aussi les virus de trachéite et pharyngite attrapés avant mon opération et me laissant dans une grande fatigue.

    - J'ai détesté cette intervention sur mon épaule.

    - J'ai encore plus détesté la douleur intense qui a décidé le médecin à me mettre sous morphine.

     

    Heureusement la balance de la vie est assez bien faite, j'ai aimé:

    - Mon petit fils d'Irlande me disant au revoir après 4 semaines passées ensemble, me dit: que je t'aime Nany

    - Ma rencontre plus approfondie avec un ami de Mamoune adorable.

    - Une vidéo de mes deux petits fils de France il y a deux jours et le plus petit de 4 ans dit: Je suis inquiet Mamie car je t'aime beaucoup.

    - Et puis une fois la douleur bien atténuée ce séjour en établissement de rééducation ou nous sommes servis comme des rois.

     

    « Silent Sunday #42Lundi soleil »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Août à 22:35

    Eh bien, ce c'est pas la joie Pâquerette. Ils sont mignons tes petits fils.. cela réconforte. Prends soin de toi. Bises et bon dimanche

    2
    Lundi 27 Août à 15:46
    Renee

    Bonjour Pâquerette et milles merci de cette première participation, j'apprécie énormément. Bien que non pour tes détesté, qui me chagrine. C'est un dur moment que celui de perdre une amie chère tant de moments partagés qui ne pourront plus être. De plus voir la personne en grande souffrance est une souffrance. Dure épreuve, mes sincères condoléances ainsi qu'à sa famille..que dire.

    Chagrinée aussi de tes soucis de santé qui, heureusement maintenant semble derrière toi et se sont terminé sur une bonne note puisque tu t'est fais si bien bichonner. Attention n'y retourne pas toutefois même si ce séjour t'as plu car cela voudrait dire que tu as encore eu des soucis ce que nous te souhaitons pas ...

    Ha ces enfants leurs paroles et d'or et font tellement de bien même si parfois ils savent aussi être cruel, c'est jamais avec méchanceté heureusement..rire car le petit chez nous parfois ne mâche pas ces mots. 

    Une belle rencontre aussi dans ce moment douloureux, gardez contact ce sera la meilleurs façon de la faire revivre dans vos discussion.....

    Finalement avec tes aimés cela me fais du bien comme quoi la vie est faite aussi de petits plaisirs qui atténues grandement les aléas....Gros bisous a bientôt. 

    3
    Mercredi 29 Août à 18:18

    Beaucoup plus de détesté que d'aimé pour ce mois d’août mais heureusement un gros réconfort grâce à tes petits enfants en souhaitant que ta santé soit au top pour le mois à venir 

    Bises  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :